Avertir le modérateur

mercredi, 25 juin 2008

De la "Gauche caviar "à la "Droite people".


La droite incarnée par Sarkozy que dénonce Libération et d’autres journaux sous le nom de « bling bling » me semble complètement erroné.

Sarkozy n’incarne pas tant la richesse matérielle, même si le personnage est supposé fasciné par le clinquant, mais le goût du peuple, non pas de l’inculte mais de l’aculturel. En témoigne sa photographie officielle d'entrée au pouvoir, commise par un artiste people "paparazzi", avec tout le respect que je dois à ce métier, néanmoins. Il se plaçait à l'opposé de Mitterrand, lecteur revendiqué. Sarkozy ne lit pas, il agit, c'est le message évident de l'image.

Car il est normal, même chez les intellectuels, de remettre en doute la Culture, dans un univers où l'industrie culturelle a tout séparé, a rendu tout "inauthentique". Les cultures populaires offrent néanmoins des alternatives que le blog rend possible, mais il faut s'attendre à ce qu'une chappe de plomb s'abatte sur une libre expression populaire, qui est pour le coup, la culture singulière des personnes et non des personnalités (people). Sarkozy veut sans doute consciemment ou inconsciemment incarner la haine des cultures (populaires et universitaires, et le piège principal réside dans la hiérarchisation discriminante qui encourage à cette haine), n’en déplaise à celle qui chercherait à lui faire reconsidérer cette « matière » parmi des intellectuels choisis sur le volet.

Il est à lui seul la droite people, droite populaire des pseudo personnalités sans culture, des parvenus inavoués, que la gauche des années quatre vingt a fait apparaître et qui se trouvent aujourd'hui décomplexés. Ainsi, la « réponse » de Sarkozy est à l’inverse de l’identité que la gauche sous Mitterrand s’est forgée, s’est construite. Celle que les médias ont appelé la gauche caviar consistait plutôt en une fascination pour le luxe, confronté à l’oubli de ceux auxquels elle était censée représenter.

Le tournant libéral avait été donné depuis les années quatre-vingt, ce qui rend vieillots les débats actuels sur une gauche libérale ou non, étant rangé son aspect révolutionnaire. Si bien que si la Droite people succède après le trou noir du chiraquisme, en définitive à la gauche caviar, les deux caractéristiques se touchent et laissent pointer sur sa bordure Jacques Lang, la pure incarnation de cette limite. D’ailleurs, ce Monsieur le Ministre de la Culture a très vite rejoint une commission pour travailler pour l’équipe actuelle. C’est pourquoi il reste aujourd’hui un personnage très important symboliquement, que je déteste néanmoins.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu