Avertir le modérateur

samedi, 26 décembre 2009

Le périmètre de la Place Beauvau

Image 23.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon vœux de Nicolas Sarkozy : "poste actuel : Palais de l'Elysée"

Image 32.png

 

 

Les hommes politiques de premier plan sont capables d'annoncer n'importe quoi pour faire illusion sur les "classes laborieuses". Ce mot d'ailleurs de « laborieuse » n'est plus du tout employé, alors que la précarité passe fondamentalement par le travail, et touche même une partie de la classe moyenne dans notre société. D’une société qui se fait déposséder de ses valeurs républicaines par le monde idéologique appauvri de Sarkozy et de ses petits copains entrepreneurs. Il pourrait même annoncer pour bientôt, pourquoi pas, qu'il s'attelera à lutter contre la précarité, alors même que sa politique aura installée beaucoup de personnes dans cette situation, à l’instar de Margarette Tatcher il y aura bientôt trois décennies. A la différence des autre promesses, on peut parier que celle-ci, doublement cynique et ironique, sera faite sur du passé, sur du fait, et non pas sur un futur. Et personne ne trouvera cela scandaleux! Toute l'UMP et une partie du centre y verront leur lueur d'espoir, et même une partie de la gauche crétine. Sarko est capable de ce tour de passe-passe, il s'engagera à fond contre la précarité qu'a faite la crise américaine des surprimes. Les blog et réseaux sociaux ne font pas l'impasse de cette coupure entre le peuple et ses élites...

Image 26.png(en référence à un papier sur le blog de

Marie-Anne Kraft Blog politique)

Comme vous le dite, j’ai été vérifier hier sur le facebook de Sarkozy les réponses aux « vœux », et aucune critique n’y figurait. Par contre, aujourd'hui, l'erreur est rectifiée, les modérateurs, interpellés par cette contradiction, ont laissé s'exprimer les "râleurs". Même l’insulte qui, par tradition, est de rigueur pour ce type d’information, était hier, absente. Aussi absent que la fonction indiquée par les profils sous le nom du non-dit Président sur Facebook. C'est assez choquant sur le moment de constater un tel phénomène, et même inquiétant. Ca rappelle les immenses décors construits en URSS pour "faire taire" le paysage non loin des voies de chemins de fer. Certes, chez nous, nous avons eu droit à la visite à Disneyland. Si la plupart des réponses des « fans » étaient positives, de bon aloi, aucune n’etait, je le répète, hier, négative. On peut interpréter cette anomalie en se demandant à quel type de censure nous avons affaire ? Est-ce une censure interne au site, celle du modérateur, dont le rôle n’est pas que de bloquer les « 7% de messages racistes et d’appel à la haine », comme l’affirme Besson, mais consiste à bloquer les critiques de type idéologique ou insultes, ou bien une auto-censure : la honte à laquelle renvoie la nécessité pour chacun de s’inscrire en tant que « fan » si on veut avoir accès au forum. Dois-je me tromper en découvrant ce matin la critique distribuée on s'en doute, sporadiquement au fil du forum? Cela aurait signifié, comme vous le confirmez, que la simple idée de devenir « fan », même anonymement, ferait honte, ou serait prise comme une trahison. La Bessonite est un terrain dangereux et contaminant. Sarkozy doit intégrer le fait qu'il est arrivé à un niveau élevé de détestation.


Petite anecdote

Quand Sarkozy était Ministre de l'Intérieur place Beauvau, j'avais demandé aux gérants du café, situé juste en face de l'entrée du ministère, si son ministre allait parfois boire un café. La réponse était bien entendu négative, ils ne l’avaient pas-même entre aperçu dans leur établissement. Cet fait infime mais très significatif à mon sens, montre que Sarkozy est manifestement, et ce depuis des années, complètement coupé du monde qu'il dirige. C'est la principale contradiction de sa politique de communication et de Sarkozy aussi, qui n'est que cela, une mise au banc du monde réel. Chirac avait par contre le contact facile avec le pays. Celui de Sarkozy n’est même pas faux, mais absent, absolument mis en scène, sans que rien n’échappe à l’image dont il veut s’assurer le contrôle total.

Il est par conséquent cohérent de retrouver cette absence de contact sur son facebook, car le système qui a été mis en place est fondamentalement mural. A l’instar des suncities américaines où, en-deça d’un certain âge, le quartier d’une « suncity » est interdite aux jeunes, le personnel politique, assisté de sa clique comminicationnelle, ont su établir un mur de séparation symbolique et réel, comme ce périmètre impossible de la Place Beauvau.

Je saute du coq à l'âne, mais en matière de protection patrimoniale, si sa politique issue du grand emprunt national, prévoit 750 millions d'euro pour accompagner le projet de numérisation "Européan", l'Allemagne a engagée pour ce « chantier » 5 millions d'euros. Cette disproportion dans les chiffres montre aussi que la folie des grandeurs dont il fait preuve implique que ses annonces ne sont en défintive et pour changer que des effets, des mots. Alors que penser des boons sentiments de fins d’années ? Ne l’oublions pas, l’UMP s’intitule le partie populaire.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu