Avertir le modérateur

mardi, 27 octobre 2009

Les valeurs morales de la mondialisation, en France!

Un débat sur l’identité nationale.
Presque tout échappe au national. La thématique de "l'identité nationale" arrive sur le tapis aujourd'hui, à cet instant là, comme cache-sexe et cache misère, comme du reste la "politique de civilisation" d'alors, brandie d'un seul homme contre le malaise dans la civilisation. Les banques ne voudront pas redistribuer leur part de responsabilité, le système est bancale. Par contre si la thématique de "l'identité nationale" séduit dans les élites, c'est parce qu'elles ne peuvent pas penser la mondialisation. Par réflexe pavlovien, si je puis dire, on réduit au territoire et à l'invasion des filières occultes, d'un matérialisme déjà bien connu, tous les malheurs de notre temps, qui pourraient aiguiller le ton des régionales. Ce concept en toc de l’identité nationale renvoie surtout à l'angoisse de dépossession dû aux effets de la mondialisation. Cette angoisse ne se réduit plus qu'à interrogation panique, et pour cela, elle totalement stratégique, plus qu’à la question : que reste-t-il de "français" en France?

La question des valeurs.
Si nous ne savons plus qui nous sommes, nous devons ainsi faire le recensement de nos valeurs. Et le tamis des "valeurs" chic et toc sera passé à l'analyse, à la pédagogie conciliante. Seulement une seule chose tient dans cette question de Besson mal posée, mais posée comme un chef d’Etat, ce qui montre d’une part que l’hyperprésident se calme un peu, et d’autre part qu’il redoute de poser la question de lui-même. D’un point de vue personnel, la question des valeurs fait sens par rapport à la mondialisation, mais pas du tout par rapport à la communauté « intérieure ». Cette question, liée à celle de l’identité avant tout personnelle, est celle du rôle et de la fonction du management au sein du monde du travail et de la consommation, comme phénomène qui détruit l’identité de la personne.
Au lieu de parler de construction de l’identité, ne faudrait-il pas mieux alors parler de "destruction de l'identité nationale par le management?" Posée de la sorte, on voit peut-être mieux, par la forme burlesque que cette nouvelle question suggère, le sujet de la thématique liée à l'identité nationale sauter au visage, et en même temps le hiatus produit entre la raison et la réalité.
Pour ne pas en parler, on évite le véritable débat et on propose la recette des "valeurs nationales", qu’on substitue aux valeurs managériales qu’il faudrait "réformer" certes, mais surtout selon tous les spécialistes, laisser en place. Or, il ne faut pas changer ou modifier le management, pour qui les fins resteront de toute façon les mêmes, mais le remplacer par un autre système relationnel, une autre finalité. La question écologique est une façon de l'en détourner mais aussi de constituer cette autre fin. Par contre, le discours et les analyses de spécialistes qui viserait à remplacer le management par le management est tout aussi déplacé.

On peut voir pendant ce temps l’exhibition cynique du management dans le métro parisien, qui n'en fini de communiquer ses propres valeurs de destruction, en toute impunité, elles. Une petite affichette présente une main tenant un fouet avec l'accroche "besoin d'une formation en management?". A l’instar de l’analyse critique de la BNP avancée par Baudrillard dans la revue Utopie en 1974 (« La campagne BNP » le slogan disait : Donnant donnant…vous me confiez votre argent, je vous fais profiter de ma banque » ), le système du management aujourd’hui s’enrichit de sa critique, l’avale et la retourne contre ceux qui la lui ont faite.

besoinduneformationmanagement.jpg
Montage papier journal, tableaux et affichette :"Besoin de formation en management?", métro parisien, octobre 2009.

Le véritable débat consisterait à discuter loyalement des nouvelles valeurs mises en place par le système des réseaux "nobles" de la mondialisation. Ce rideau de fumé déployé par Besson est un beau tour de passe-passe.

 

Et si on parlait des valeurs morales de la mondialisation, en France?

 

---------

Baudrilard, Jean. La campagne BNP, in Le ludique et le policier, Editions Sens &Tonka, Paris, 2001

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu