Avertir le modérateur

jeudi, 21 mai 2009

Marchandiser le postmortem et le prénatal

Un sujet semble prendre de plus en plus d'importance aujourd'hui, en pleine crise économique. La finance ayant épuisé tous les terrains disponibles, recherche de nouveaux terrains à exploiter. Seulement, alors que les espaces marchands "classiques" ont été saturés par la logique de financiarisation économique, d'autres zones extrêmes semblent intéresser les marchands financiers qui lorgnent d’avantage vers les industries culturelles. Elles se concrétisent par la création de nouvelles "zones vierges" qui contient la marchandisation systématique du corps.

Ces "zones" sont-elles des solutions à venir?
Deviendront-elles peut-être les ventilations futures que la société marchande devait créer pour sortir de la crise financière? Crise financière qui s'est, encore une fois, approprié des zones d'échanges négociables inédites.

Pourquoi par exemple, l'exposition à corps ouverts "Our body", qui a exposé des cadavres transformés et anonymes pour un spectacle payant, a eu un tel succès public international, alors qu'on traduit en justice pour "recel de cadavre" un individu qui à Aras cachait le corps de son père décédé pour toucher sa retraite? Ce contraste de fait divers montre que le spectacle morbide qui donne une visibilité aux cadavres a semblé obtenir l'adhésion et l'indulgence de la société civile. Mais ce spectacle n'est pas nouveau : « les guerres militaires et civiles montrent déjà des monceaux de cadavres », me direz-vous. Il s'agit donc d'un attrait pour les cadavres de sa propre société. Là est la perversion du regard.

De son côté, Obama a récemment refusé de rendre public les humiliations vidéos et photos produites lors des tortures qui ont été commises à Abou Ghraib. Cette censure paraît justifiée car ces images auraient pu constituer symboliquement, si elles avaient été présentées, l'"annexe" des studios hollywoodiens. On sait que l'intertainement dès septembre 2001 a été sollicité par l'armée américaine pour inventer des scénaries pour la guerre. L'interdépendance de l'industrie culturelle cinématographique d'Hollywood et de la guerre, de la torture aurait augmenté la perversion des spectacles, qui aurait alimenté la marchandisation de la mort. Cette marchandisation a échoué dans le domaine militaire, elle se réfugie aujourd'hui dans le domaine public et de la culture, jusque dans la vie privée, mais elle créee un nouveau marché, celui du prénatal et du postmortem.

Commentaires

Je trouve ce commentaire très à propos, je suis indignée par cette expo de corps humains décharnés ! Comment "contempler" ces cadavres "à froid" sans être écoeuré. Bon appétit pour les visiteurs-voyeurs de ces "cadavres exquis" (titre de film).
Jusqu'où ira l'appât du gain pour les multinationales et autres "rapaces" du commerce ?
Il suffit de regarder certains films, en particulier la production holliwoodienne pour retrouver cette violence partout, et encore plus dans les jeux vidéo... distinés à nos jeunes têtes blondes.
ENsuite, ne soyons pas surpris par la violence dans nos écoles, collèges et lycées. Dès l'école primaire, ils se donnent des coups de pieds et de poing, s'insultent, et plus encore, envoient des messages anonymes d'insulte aux enseignants !
Quant au collège, des bandes d'ados sillonnent la nuit et vandalisent les véhicules et habitations. Ici, nous ne sommes pas dans la grande banlieue parisienne, mais une petite ville de Gironde !!!
On ne cesse d'avertir l'opinion publique de cette vague de violence sur les médias, télé, films, etc... Où va la nouvelle génération d'enfants ?

Écrit par : P. Dupouy | jeudi, 21 mai 2009

La cruauté enfantine n'est-elle pas le propre de la nature humaine?

De toute façon les enfants sont cruels, les garçons prennent pour modèles leurs parents soldats, les héros guerriers versés par la plupart des films.

Écrit par : indfrisable | vendredi, 22 mai 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu