Avertir le modérateur

jeudi, 22 mai 2008

Colère ordinaire : fouille de sac à l'entrée d'un LIDL

Après la censure ordinaire, la colère...

un LIDL dans le 20ème arrondissement de Paris, soumit à de multiples agressions récemment de la part de groupes d'adolescents, où le vigile du site a été bien amoché, et remplacé par quatre autres, pour cadrer la situation. Il ne s'agit pas dès lors d'une colère urbaine mais d'une sainte colère, d'un citoyen consommateur qui n'est ni terroriste ni voleur, mais qui fait simplement ses courses dans un LIDL. Les conditions de travail du chien du premier vigile nous avait interpellées : depuis plusieurs jours nous le voyions malmené, sans eau, couché au soleil des heures, et nos questions au vigile étaient toujours sans réponses... Seulement hier, l'ambiance avait changée, et s'il fallait cadrer les jeunes pour ces incivilités, la politique du magasin était aussi de recadrer les clients ordinaires, ce qui a constitué selon moi la limite de l'acceptable. Il faut parfois poser sa limite citoyenne.

N'ayant pas trouvé sur le net de code précis à ce sujet, j'ai envoyé cette missive à des organismes de défense de consommateurs pour savoir si mon comportement vis à vis de LIDL était justifié :

____________________________________________________________________________

 "Monsieur,

je suis client d'un supermarché LIDL depuis quelque mois, une personne convenable et honnête au sens où je ne vole pas dans un supermarché pour manger à ma faim...

Je me suis étonné d'abord en entrant dans ce magasin car je me suis vu devoir me soumettre d'emblée à une fouille de sac, le vigile marquant son autorité d'une façon assez péremptoire. Un vieux monsieur était passé pareillement au crible, la chose peut-être qui m'a réellement perturbé.

Bref, je me suis soumis à cette fouille dès l'entrée du magasin, ce qui me plaçait en position de suspect pendant toute ma visite (et non à la sortie, ce qui peut se comprendre à la limite...), mais en plus le vigile m'a demandé de montrer de la même manière mon sac en sortant. Pendant le lapse de temps où je me suis ravitaillé, ma colère a montée. M'étais-je fais humilié en tant que consommateur ordinaire et fidèle?

Seulement, au moment où à la sortie j'ai dû montrer l'intégralité de mon sac, devant les sourires narquois des quatre vigiles qui montaient la garde, j'ai voulu avoir une explication avec le vigile qui attendait que j'ouvre encore mon sac, me suis énervé et fais un scandale, pour montrer aux clients qui étaient présents que la politique du magasin n'était pas au point, qu'on ne fouille pas les clients dès l'entrée du supermarché. Y avait-il de quoi?

Par rapport à cet incident fort regrettable pour la clientèle (les autres clients et nous-mêmes, dans les deux sens du terme en fait), quelles limites légales régissent les droits et les devoirs du client devant un vigile, et vice versa? qu'est-ce qu'un vigile ne peut pas faire?

Je vous remercie de votre attention.

Cordialement.

Indfrisable@yahoo.fr"

_______________________________________________________________________

 

Depuis, j'ai appris que LIDL louait à JIDEM ses services de sécurité, une entreprise qui a "reçue l'agrément de la préfecture de Metz, ainsi que celle du Ministère de la Justice du Luxembourg".

JIDEM sécurité est une société luxembourgeoise implantée en France, dont le personnel contrairement à ce qui est affirmé sur leur site, n'a aucun sens moral vis à vis de sa clientèle.

Je viens d'écrire un mail à la maison mère de cette société en les tenant au fait de cette situation : j'attends de leur part si leur politique est justifiée :

---------------------------------- 

"Monsieur,

Vous faites couvrir la sécurité d'un LIDL dans le 20ème arrondissement de Paris, d'un LIDL où il y a eu des problèmes de voisinages récemment, de jeunes qui auraient battus le vigile de votre société. Seulement, depuis que vous l'avez remplacé par quatre autres vigiles, l'ambiance dans le magasin est tendue, les fouilles surtout se font dès l'entrée du magasin, ce qui me semble inadmissible... est-ce que cela fait partie de votre politique?

Merci de me répondre si vous avez une autre politique qui je vous cite a un certain "sens moral vis à vis de sa clientèle".

Il me semblerait abusif de penser que cette politique sécuritaire dans les discounts soit liée à Vigipirat (politique anti-terroriste appliquée depuis des années en France) car la plupart des grand magasins ou supermarchés en France ne sont pas soumis à ce type de comportement paranoïaque.

Cordialement

Indfrisable"

------------------------------------------------ 

A un citoyen canadien, j'ai envoyé le mail suivant, en plus de ma missive: "Si vous savez le droit qui est adopté par votre pays, je vous dirais prochainement je l'espère si ma réaction était justifiée ou faite à tort, concernant la règlementation française..."

Il me semblerait abusif de penser que cette politique sécuritaire dans les discounts soit liée à Vigipirat (politique anti terroriste appliquée depuis des années en France) car la plupart des grand magasins ou supermarchés en France ne sont pas soumis à ce type de comportement paranoIaque.

Je vous tiens au courant ici de la suite. Glaner les interprétations des deux parties, des syndicats de défense des consommateurs, des entreprises de sécurité permettra peut-être un recoupement de l'information contradictoire, car il semble qu'il demeure un flou artistique en matière de sécurité publique dans "l'espace privé" d'une société de grande distribution.

Cordialement à tous."

Salut Jean-Yves, j'ai eu tort ou raison, question à poser au big deal de Foucault.

 

Au fait, je vous rassure pour le nouveau chien qui remplace désormais l'ancien, on a amélioré ses conditions de travail...


1341773364.jpg

 

Commentaires

ce n'est pas pour une plainte, mais voila maintenant 30 minutes que j'essaie de trouver un lien pour vous poser une question a propos d'un produit acheter a Lidl Capbreton il y a quelques mois et que je ne peux plus retrouver. Il s'agit des sachets de TZATZIKI DIP MIX. Ou puis-je en retrouver? Merci de tenir compte de ce mail

Écrit par : dardenne | lundi, 02 juin 2008

Je ne fais désormais plus d'achats chez Lidl. En effet, le vigile vous scrute du regard dès votre entrée dans le magasin. Puis, il vous suit dans les rayons. Lorsque vous vous dirigez vers la caisse pour régler, il vous accompagne en surveillant votre chariot. Je ne supporte plus cette forme de surveillance. Je me sens plus à l'aise à l'aéroport que dans leur local. De plus, les erreurs sur vos tickets de caisse sont récurantes. Il faut faire le point avant la sortie sinon c'est trop tard, pas de remboursement, c'est vous qui êtes de mauvaise foi. Les caissières sans doute très mal payées, se servent en nous facturant des articles non achetés. Alors qui est le voleur, Lidl ou le client ? En ce qui me concerne, 2 fois, le magasin m'a volé, ça suffit.

Écrit par : PERNEE | mercredi, 24 novembre 2010

Je ne fais désormais plus d'achats chez Lidl. En effet, le vigile vous scrute du regard dès votre entrée dans le magasin. Puis, il vous suit dans les rayons. Lorsque vous vous dirigez vers la caisse pour régler, il vous accompagne en surveillant votre chariot. Je ne supporte plus cette forme de surveillance. Je me sens plus à l'aise à l'aéroport que dans leur local. De plus, les erreurs sur vos tickets de caisse sont récurantes. Il faut faire le point avant la sortie sinon c'est trop tard, pas de remboursement, c'est vous qui êtes de mauvaise foi. Les caissières sans doute très mal payées, se servent en nous facturant des articles non achetés. Alors qui est le voleur, Lidl ou le client ? En ce qui me concerne, 2 fois, le magasin m'a volé, ça suffit.

Écrit par : PERNEE | mercredi, 24 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu