Avertir le modérateur

lundi, 05 mai 2008

De la publicité sur Peuplade?

On assiste aujourd'hui à une pression des grands groupes vers l'internet, car la publicité est mal venue sur les services publics classiques. La réforme sur le retrait de la pub à la télévision publique ouvre de nouveaux marchés pour reclasser cette manne, et l'internet devient un vaste champ où va s'exercer cette bataille. Il semble normal que Peuplade ait des propositions en ce sens. L’industrie publicitaire n’épargne aucune niche, ni alternative qui la refuserait. A moins que Peuplade ne devienne un réseau commercial, ou fasse un jour payer ses droits d’inscription. Toujours  est-il qu’au premier abord, si le succès de Peuplade a été principalement de fonctionner  par le système (d) du bouche à oreille, et si son budget associatif  tient, l’association n’a pas de besoins nécessairement publicitaires qui tiennent.

Même si je fréquente moins le réseau Peuplade, je ne vois pas en quoi le présupposé de la relation commerciale sous-tendue par la pub devrait s’approprier une association  de quartier, où s’engagent des relations non- commerciales, où la vie urbaine anticipée par les peupladiens et son réseau parallèle instaure des services, du troc, des libertés, en somme très mal vues par des logiques de profit qui se voudraient concurrentes, et surtout par la publicité. Ce marché est pour ainsi dire vierge de toute investigation qui pourrait débusquer un marché (caché) que d’autres n’auraient pas vus. Mais que ces organismes ne s’affolent pas, nous sommes tous par ailleurs très sollicités par la publicité,  en dehors de Peuplade.

De la pub sur Peuplade, n'est-ce pas à terme une menace vers la normalisation de la logique commerciale, d'une opa des Peupladiens et de leurs consciences à des services marketing? La lutte traditionnelle entre l'état et des méthodes de marketing qui le dévore petit à petit se joue ici comme n'importe où ailleurs. Comme si tout cela n'avait pas lieu en dehors de Peuplade. L'association est aussi une façon d'échapper à des logiques aliénantes qui s’inquièteraient de nos personnes, en dépit de la vulgate qui ressort également des discours anti-pub.

La vente de Peuplade à la pub est-elle nécessaire, car l'association est déjà promue par La Mairie de Paris, et sponsorisée par BNP Paris-bas. Les populations "alternatives" qui cherchent à inventer de nouvelles formes relationnelles de convivialités, dans des sortes d'interstices qu’ils produisent par eux-mêmes, avec les avantages et les défauts que tout cela peut avoir, ne doit pas être menacé par la stimulation consumériste qui proviendrait en dehors d’elle.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu