Avertir le modérateur

mardi, 10 juillet 2007

"L'assaut sur la mosquée rouge"

Je cite Celiane sur lez forum de Libération:

"El quaida a le dos large. Et voilà comment on étouffe tout mouvement d'opposition dans les pays musulmans. Il suffit de dire que tel groupe est affilié à el quaida et le tour est joué. Mardi 10 Juillet 2007 - 16:06"

 

...mais si c'était El quaida, ce type d'évènement aurait perdu son cractère religieux, car c'est dans et autour d'un lieu sacré qu'ont eu lieu les combats. L'événement ne confirmerait pas tant la théorie ethnico-religieuse du "choc des civilisations" du professeur S.Huntington à partir de laquelle Bush et consors se sont appuyés idéologiquement pour justifier leur prétexte de guerre contre "l'axe du mal". Nous serions plutôt dans un conflit politique tout simplement, où le pouvoir et la reconnaissance planétaire pour une prise de conscience de classe (donc politique) seraient les principaux ordres en place.

Je confirme mon intuition :

"Fin septembre 2001, Bhabha dénonçait ceux qui, dans l’Administration Bush, voyaient dans le terrorisme "une pratique civilisationnelle ou culturelle" plutôt qu’une décision politique, en prévenant des conséquences de ce discours : "Lorsque nous utilisons l’argument civilisationnel contre eux (les terroristes), nous employons sans le savoir le langage des tyrans qui sèment la division#". Dans le même style, lors d’une conférence à Colombia University peu après les attaques, Chatterjee se demandait : "si c’est ainsi que les élites parlent, comment en vouloir aux gens ordinaires s’ils interprètent cette guerre en termes de choc des civilisations ?".

in : http://www.repid.com/spip.php?article277n

Commentaires

On ne peut qu'être d'accord avec cette analyse visant à mettre en garde contre le risque de présenter Al Qaïda comme le représentant de l'islam, c'est à dire d'une autre civilisation, d'une civilisation ennemie selon la logique de Samuel Huntington qui a théorisé ce choc des civilisations. Mais en rester à la critique de Bush, sous prétexte qu'il a fait appel à cette théorie pour justifier ses guerres en Afganistan et en Irak me parait pour le moins insuffisant. Car de là à penser que Bush et les Etats-Unis sont responsables du terrorisme et de l'expansion de l'islamiste radical il y a un pas que certains, comme Thierry Meyssan, ont d'ailleurs franchis allégrement en dénonçant les attaques du 11 septembre comme une manipulation organisée par les Etats-Unis pour se donner des raisons d'intervenir au moyen orient et y établir leur domination. La théorie du complot, dont cette interprétation relève, selon laquelle tout ce qui se passe dans le monde est le résultat de décisions secrètes prise en haut lieu et que tout y est parfaitement organisé et planifié, a de tout temps été utilisé. Hitler voyait le complot organisé par les juifs qui, tenants en main la haute finance et la presse, avaient pour objectif de dominer le monde. Certains veulent faire le parallèle avec Bush qui dénoncerait le soi-disant complot d'AlQaïda pour mieux dominer le monde. Mais la réalité est me semble t-il beaucoup plus simple. Nous avons à faire avec l'Islamisme radical à un phénomène nouveau une régression qui s'est développéà partir des années 1920 en Egypte avec les Frères musulmans. Ben Laden et Al Qaïda ont réussi à prendre le leadership de ce mouvement pour des raisons diverses mais grace bien sur à la politique des Etats-Unis contre le communisme. Al Qaïda et Ben Laden ne complotent pas, ils annoncent au contraire clairement la couleur qui est de prendre le pouvoir politique sur l'ensemble du monde islamique en utilisant les sentiments anti-américains et anti occidentaux des peuples arabes et musulmans. Sentiments qui se sont développés suite aux aventures coloniales des pays occidentaux mais qui est aussi une des caractéristiques des pays qui n'ont pas encore accédés à la démocratie et à la responsabilisation des citoyens: tout ce qui nous arrivent est la faute aux autres, nous ne sommes pas responsables de ce qui nous arrivent.
Alors d'accord pour dénoncer la politique folle des Etats-Unis en Irak qui conduit à une situation de déstabilisation de toute la région et qui fait subir aux irakiens des souffrances terribles. Mais pas d'accord pour disculper Ben laden qui ne serait que la victime d'une politique concertée des Etats-Unis visant à la domination du monde. C'est bien Ben laden qui annonce qu'il veut dominer le monde musulman. Ne pas vouloir l'entendre lorsqu'il dit celà n'est-ce pas finalement le considéré comme un irresponsable, n'est-ce pas finalement faire preuve d'un esprit colonialiste.

Écrit par : Bernard | vendredi, 13 juillet 2007

Oui Bernard, je ne porte pas de jugement sur qui a tort et qui a raison, je limite mon point de vue à son aspect sociologique. Mais surtout je ne tiens pas à dénoncer le moindre complot, J'y crois pas plus que toi. Ce serait accorder beaucoup trop d'importance aux médias et aux phantasmes qu'ils balancent. C'est surtout de sociologie politique dont il s'agit. Bhabha est un anthropologue indien (Inde), il a fourni une théorie sur l'après colonialisme, sur la façon dont la vision occidentale de la colonisation émane aussi des colonisés. Mais on peut voir le terrorisme d'Al quaida comme une interprétation violente de ce point de vue. Ils combinent une technologie ultra sophistiquée avec des tactiques artisanales. On ne peut pas par contre se contenter de dénoncer de but en blanc leur barbarie sinon nous diabolisons les démons comme nous victimisons les victimes, nous faisons des deux "matériaux" du terreau médiatique, et en définitive nous faisons le jeu des médias.
Le super complot qui laisse supposer que l'état serait de mèche avec le terrorisme peut se transformer aussi bien en super complot des médias avec le terrorisme. Tant qu'on y est...

Écrit par : indfrisable | lundi, 16 juillet 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu