Avertir le modérateur

mercredi, 11 avril 2007

Que pense Pierre André Taguieff des derniers propos de Sarkozy sur l'eugénisme du pédophile, du chômeur, voire de l'adhérent UMP?

Les derniers propos de Sarkozy sur les déterminations génétiques de comportements disfonctionnels sont une honte pour le débat politique et un scandale pour le fond régressif d'une telle absurdité prononcée aujourd'hui, à l'aube de ce 21ème siècle, après la Shoah, le Nazisme. Si la remise en question des racismes d'un point de vue scientifique est aujourd'hui le plus massivement admis, c'est-à-dire qu'aucune race n'est pure et qu'aucun d'entre nous ne peut prétendre être à la source d'une race pure de toute "impureté" extra nationale, il en est encore qui prétendent revenir à des propos qui fondent les individus à leurs origines génétiques, défendant l'idée de non différence entre l'inné et l'acquis. Même Lepen serait scandalisé par ces propos infâmes.

Au delà du grotesque de tels propos, on peut mesurer aujourd’hui avec quel toupet ce populisme démagogique cherche à puiser vers l'électorat lepenniste pour atteindre une logique anti-Républicaine, logique fondée sur des différences non pas de comportements mais de natures. Il reste que le républicanisme de Sarkozy n'est que le simulâcre d'un réel "facho", motivé par un fond nauséabond et dangereux. Mais depuis 5 ans qu'il nous prépare à ces excès avec ses petites phrases discriminantes, il pourrait croire que nous nous serions habitués. Nous mesurerons la vigilance du peuple au moment du vote. Si BHL a été scandalisé par cette attitude et a pris le temps de répondre avec lucidité (aujourd'hui sur France Inter), on aimerait savoir ce que Pierre André Taguieff pense de cette situation, lui qui a pris pour cible la candidate du PS et l'a systématisé comme figure type de démocrate-démagogue. Que dirait-il de son poulain après ça?

On peut mesurer cette démagogie avec l'hésitation mesurée que l'intéressé a donné à deux reprises hier en interview. Dans un premier moment, il ne différencie pas l'inné et l'acquis et prend explicitement position pour une détermination génétique du pédophile. A la deuxième intervention il prétend qu'il n'a pas la compétence pour trancher. Ce volte face dévoile la manœuvre et l'intention de séduire différents électorats sensibles en utilisant volontairement le procédé de contradiction pour élargir son audience. Quelle intégrité. On pense (comme l'a signalé justement BHL sur Inter) à F. Mitterand qui, à quelques jours des présidentielles, a prit position contre la peine de mort alors que la majorité des Français était pour sa conservation.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu