Avertir le modérateur

lundi, 19 février 2007

Dans la société du risque

Dans la société du risque, la malchance est une fatalité qui ne peut être imputable à la mauvaise volonté des individus. Ceci contre l’idée largement répandue que le chômage ne serait pas subi mais voulu, capitalisé afin de ne pas travailler. Il faut donc valoriser la malchance de perdre son travail, pour aider de manière solidaire ceux qui n’ont pas cherché à tomber dans cette situation dramatique, plutôt que d’imputer la faute du fainéant, contre « ceux qui se lèvent tôt le matin »…
Pourquoi la malchance dans l'arbitraire du licenciement ne contrebalancerait pas une "mauvaise volonté" donnée aujourd'hui comme à priori, autant que comme forme de ségrégation psychologique, dont les effets sur ceux qui en font les frais ne tarderaient pas à se faire connaître si Sarkozy parvenait au pouvoir?

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu